TOUS LES ANS, LE 2 FÉVRIER, SOIT EXACTEMENT 40 JOURS APRÈS NOËL, ON MANGE DES CRÊPES… ET CELA, POUR LE PLUS GRAND PLAISIR DE TOUTE LA FAMILLE. MAIS AU FAIT, POURQUOI ? C’EST QUOI LA CHANDELEUR ? ON VOUS EXPLIQUE TOUT. ET EN BONUS, RETROUVEZ NOTRE RECETTE

#CRÊPESEKLECKTIC 🙂

L’HISTOIRE DE LA CHANDELEUR

À l’époque des Romains, il s’agissait d’une fête en l’honneur du dieu Pan. Toute la nuit, les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux. En 472, le pape en a fait une fête religieuse célébrant la présentation de Jésus au temple. On organisait alors des processions aux chandelles le jour de la Chandeleur : chaque croyant devait récupérer un cierge à l’église et le ramener chez lui en le gardant allumé !

Ce cierge béni était censé avoir d’autres pouvoirs. On dit que quelques gouttes de sa cire versées sur des oeufs à couver en assuraient une bonne éclosion. Et aussi que sa flamme protègeait de la foudre si on l’allumait pendant l’orage.

POURQUOI DES CRÊPES À LA CHANDELEUR ?

Entretemps, une autre tradition a vu le jour : celle des crêpes ! Cette tradition se rapporte à un mythe lointain selon lequel le blé serait carié pour l’année si on ne faisait pas de crêpes à la Chandeleur…

D’où ce proverbe : « Si point ne veut de blé charbonneux, mange des crêpes à la Chandeleur ».

D’ailleurs, une autre coutume était à respecter durant la fabrication des crêpes, celle de la pièce d’or : les paysans faisaient sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d’or dans la main gauche. Ensuite, la pièce d’or était enroulée dans la crêpe avant d’être portée en procession par toute la famille et déposée en haut de l’armoire jusqu’à l’année suivante. On récupérait alors les débris de la crêpe de l’année précédente pour donner la pièce d’or au premier pauvre venu.

Aujourd’hui, les processions aux chandelles et autres rites n’existent plus, mais on a gardé le meilleur… et on a bien raison, c’est tellement bon !


Ingrédients pour 4 personnes

  • 100 g de fécule de maïs
  • 100 g de farine
  • 4 oeufs
  • 50 cl de lait
  • 2 sachets de sucre vanillé

1/ Délayez la fécule de maïs et la farine dans le lait froid.

2/ Battez les oeufs en omelette puis ajoutez-les à la préparation. Incorporez le sucre vanillé.

3/ Laissez reposer la pâte au moins 30 minutes à température ambiante.

4/ Munissez-vous d’une poêle antiadhésive. Beurrez-la. Versez-y une louche de pâte et répartissez-la dans la poêle de façon à ce qu’elle soit de la même épaisseur partout.

5/ Faites cuire sur feu vif puis, lorsque la crêpe a pris, retournez-la avec une spatule en bois. Laissez dorer l’autre côté.

6/ Garnissez et dégustez bien chaud.

7/ Faites de même avec le reste de la pâte.