Trois grossesses et les petites couvades qui allaient avec, apéros avec les copains le week-end, brunchs dominicaux, goûters avec les enfants, une vie bien sédentaire entre bureau et maison… Bref… La belle silhouette dynamique de nos 25 ans est loin. Alors, on s’est lancé le défi, en couple, de se reprendre en main. Et mon homme (qui cherche toujours à surenchérir) a décidé… de préparer un marathon ! On a donc pris rendez-vous avec Alexandre Maffre, gérant de la société de coaching sportif Bemind, pour qu’il nous accompagne dans ce changement de vie !

Alexandre ne souhaite pas que l’on prenne les choses à la légère. D’abord, il aimerait que l’on « repense [notre] vision du sport et la manière dont on va pouvoir l’intégrer dans [notre] quotidien. » Il nous rappelle les bienfaits santé et vitalité du sport et nous indique qu’il va influencer tous les autres domaines de notre vie de manière positive. L’objectif pour Alexandre (et pour nous aussi !) : nous éduquer au sport, faire en sorte qu’il fasse peu à peu partie de notre quotidien, que le sport et nous, ce soit une histoire qui dure !

Alexandre va déterminer notre profil sportif. On démarre donc par des exercices pour tous les groupes musculaires et un test cardiovasculaire. Mon homme devra en plus aller faire un test d’effort chez le cardiologue. On refera ce test toutes les quatre à six semaines pour juger de notre progression et nous donner un coup de boost si besoin. Alexandre nous interroge sur notre alimentation (parce que ça fait aussi partie de sa vision du bien-être) et sur notre rythme de vie (de fous, mais on est bien décidés à s’accorder un peu de temps pour nous). Alexandre détermine le nombre de séances hebdomadaires qui vont nous être nécessaires. Il nous explique qu’il faut qu’il y ait un équilibre, une cohérence entre notre objectif et le temps que l’on était prêts à consacrer au sport chaque semaine. On  passe sur la balance (l’intello qui mesure le taux de masse graisseuse et celui de masse musculaire). Maintenant, on ne tiendra plus compte que de celle-là, parce que « la balance n’est pas une vérité ! On a tous une morphologie (et une balance !) différente ! »

Intégrer l’activité sportive dans son quotidien

Pour moi, on part sur deux séances par semaine avec des propositions de séances à faire à la maison pour ensuite monter en intensité et m’emmener vers des zones moins confortables… Tapis, vélo… Chaque séance va durer entre une heure et une heure et quart, durée au cours de laquelle tous les groupes musculaires seront sollicités. Et Alexandre martèle : « si tu le veux vraiment, à n’importe quel moment, tu peux intégrer de l’activité physique dans ton quotidien. »

Pour le futur marathonien, le coach rappelle qu’une course aussi longue ne s’improvise pas : « les personnes qui courent plus d’une fois par semaine commencent la préparation trois mois avant le jour J. Pour celles qui étaient sédentaires, il faut compter un entraînement de quatre à cinq mois. » Alexandre établit un vrai plan de travail avec, en plus des séances de course à pied, un travail sur la posture, sur la pose des pieds et sur le renforcement de certaines zones (jambes, mollets, abdominaux). « Il faut être prêt au-delà du cardio, être prêt musculairement pour supporter un effort de trois à cinq heures », explique l’entraîneur.

L’essentiel pour Alexandre, c’est donc l’état d’esprit avec lequel on est venus : « vous entrez dans une dynamique qui a du sens. Vous avez décidé de prendre du temps pour vous, pour vous recentrer sur votre santé. Vous voulez réussir, vous allez donc vous mettre dans les conditions physiques et psychologiques de la réussite. »

Alors, c’est parti ? C’est PARTI !!!

Bemind – 36 quai du Châtelet – Orléans – 06 46 03 36 99 – www.bemind.fr – @bemind.fr