Essayez la culture d’arbres fruitiers en pot ! Qui n’a jamais rêvé de cueillir et croquer ses propres fruits gorgés de soleil ? Mais vous n’avez qu’un balcon ou une terrasse et vous vous demandez comment créer un paradis gourmand aux saveurs sucrées. L’astuce est de miser sur les fruitiers nains, cultivés en bac ou en pot, qui ne manqueront pas d’égayer votre extérieur dès la floraison printanière.

La plupart des fruitiers existent sous forme naine qui n’exclut pas une culture en pleine terre surtout si vous disposez d’une courette, d’un patio ou d’un petit terrain. Les fruitiers nains sont obtenus grâce à l’hybridation et sont autofertiles. En outre, ils s’adaptent à tous types de sols bien drainés dans un pot d’au moins 60 centimètres de diamètre. Réservez-leur une situation ensoleillée et à l’abri du vent. Les fruitiers nains ont la particularité d’une mise en fruit rapide et produisent des fruits du même calibre que les variétés standards. Un apport d’engrais avant la floraison et une taille à la fin de l’été leur permettent une fructification abondante d’année en année. Ces mini-arbres sont très résistants au gel, malgré leur taille qui varie entre 1 m et 1,5 m.

L’abricotier nain Garden Aprigold® est très prisé pour ses fruits d’une excellente qualité gustative, à la forme allongée. Le pêcher nain Peach Me Red produit des pêches  juteuses et parfumées à la chair blanche. Le cerisier nain Compact Stella ravit les papilles grâce à ses cerises sucrées. Le prunier nain Goldust® Courod égale la qualité d’une reine-claude dorée. Le poirier colonnaire Obelus® au port érigé présente l’avantage d’un encombrement minimum. Le pommier Croquella® Delgrina, comme son nom l’indique, fournit de belles pommes rouges et croquantes.

Certains fruits rouges peuvent aussi être cultivés en bac comme le framboisier Willamette, une variété très productive et résistante aux maladies qui affectionne une ambiance humide, ou encore le groseillier London Market aux baies juteuses et acidulées adapté à notre région. Ces petits fruitiers sont très résistants et rustiques, une taille hivernale leur assure une fructification abondante et de qualité.

Les fruitiers grimpants se prêtent volontiers à la culture en bac ; ils sont peu exigeants et extrêmement vigoureux. Le mûrier Jumbo ravira les enfants : sans épines, il produit des baies parfumées et juteuses. À palisser contre une rambarde ou contre un mur. Pour transformer votre mini-verger en jungle, optez pour la vigne. Le raisin Italia aux grappes croquantes, le muscat de Hambourg aux baies noires musquées et sucrées ou le chasselas doré et savoureux à souhait grimpent rapidement sur un treillage solide grâce à leurs vrilles. Une bonne taille l’hiver et un arrosage fréquent assurent leur longévité.

Les agrumes ont quant à eux l’avantage de pouvoir être cultivé aussi bien sur le balcon qu’en appartement. Le mandarinier Satsuma est l’un des agrumes les plus résistants au froid. Le citronnier quatre saisons offre deux récoltes par an s’il est protégé du vent, et l’intensité de la coloration de l’orange sanguine riche en pulpe varie selon la température et l’ensoleillement.

Le kumquat et le calamondin sont également parfaits pour une culture en appartement. Le kumquat à la chair d’une douceur savoureuse et acidulée se consomme avec la peau. Le calamondin, autrement dit l’oranger d’appartement, très décoratif, produit des fruits acides qui se consomment cuits.