Améliorer sa santé en améliorant son alignement et sa posture, c’est ce que propose la méthode Pilates. Le but de cette discipline en vogue est de rendre le corps plus fort, plus tonique, plus galbé : « en réalisant des séances de 45 à 60 minutes deux à trois fois par semaine, vous allez réellement modifier votre corps, le renforcer, le modeler et l’équilibrer correctement et sans contrainte », explique Lucas Riccio, coach sportif chez Pilaforme.

 

Ce qui fait du Pilates une activité particulière, c’est que les cours sont axés sur les sensations, les ressentis. Sa pratique régulière va venir renforcer votre corps de l’intérieur vers l’extérieur. Elle permet de prendre conscience de ses muscles profonds, posturaux, et réveiller les plus paresseux. Pas de travail isolé, pas de vision morcelée du corps : le Pilates vient connecter l’esprit et le corps dans sa globalité. On récupère plus vite, on gagne en force plus rapidement, on améliore sa stabilité, son gainage et son maintien. Les mouvements sont calés sur la respiration. Le rythme est assez lent mais efficace.

 

Pratiqué en séance individuelle ou collective, le Pilates peut être pratiqué par tous, à tout âge. Il peut être une activité à part entière ou un complément à une autre discipline.

 

Prendre conscience de son corps

 

Les gens sont acteurs de leur gymnastique. Bien sûr, le coach est présent mais c’est au sportif de prendre conscience de son corps. On est dans une autonomie et une intelligence du mouvement. « Mes élèves repensent aux conseils dispensés pendant les cours au quotidien, ils refont du Pilates tous les jours, c’est là qu’est la victoire

! », se réjouit Lucas Riccio. Le Pilates peut se pratiquer avec ou sans équipement, sur machine ou sur tapis. « Le ressenti est différent quand on utilise des équipements », précise le coach. Les exercices sont accessibles à tous, mais il existe quatre à cinq variations possibles, ce qui instaure des niveaux de difficulté intéressants.

 

Et Lucas l’assure : « une pratique régulière du Pilates améliore l’état des personnes. Sept à huit personnes sur 10 notent une nette amélioration de leurs problèmes de dos quand la pratique est régulière. Le corps devient plus fort et plus souple. » Avec le Pilates, ce sont la personne et sa problématique qui sont prises en considération. « Les gens sortent de la séance détendus, relaxés, avec le sentiment d’avoir bien travaillé. Pour autant, le Pilates n’est pas une discipline médicale. Je vois plutôt cela comme une gymnastique du corps et de l’esprit ! »